Turquie

Turquie : coutumes et traditions

Avant de partir dans un pays étranger, que ce soit pour des vacances, le travail ou toutes autres raisons, il est toujours intéressant et appréciable de s’intéresser un minimum aux coutumes locales. Non seulement vous apprendrez quelque chose, vous éviterez de faire des erreurs et cela vous confèrera une certaine ouverture d’esprit auprès des habitants locaux.

Aujourd’hui, nous nous intéressons plus particulièrement aux traditions turques qui, vous le verrez, sont plutôt simples à retenir !

La religion

Turquie

Bien que musulmane à 90%, la Turquie est un état laïque. Plusieurs communautés religieuses interagissent, de ce fait même si certaines fêtes musulmanes sont tout de même fêtées (notamment la fin du ramadan et la commémoration du sacrifice d’Abraham), la plupart des fêtes sont laïques, les restaurants sont ouverts pendant le ramadan, les vendredis ne sont pas fériés et le port des tenues islamiques pour les hommes et pour les femmes est interdit dans les administrations et lieux publics.

Il vous sera cependant demandé, en général aux femmes, de vous couvrir la tête d’un voile avant d’entrer dans les lieux de cultes musulmans comme la mosquée bleue à Istanbul.

La politesse

Les turques ont une politesse bien à eux, à la fois désinvolte et respectueuse. Là-bas, pas question d’appeler quelqu’un par son nom de famille. Les personnes s’appellent par leurs prénoms ajoutées d’un qualificatif poli ou affectueux.

Ainsi pour s’adresser à une femme, on emploiera son prénom avec le qualificatif « hanim » qui signifie « Madame » et pour un homme, le prénom avec le qualificatif « bey » qui signifie « Monsieur ».

Ne soyez pas non plus surpris de voir les hommes s’enlacer dans de grandes accolades dans la rue, c’est une marque d’affection et de grande amitié.

Pour ce qui est des photos, que ce soit en Turquie comme dans n’importe quel autre pays en fait, il préférable de ne pas prendre de photos de personnes qui ne veulent pas être photographiées.

Les superstitions et porte-bonheurs

Turquie

Les turques sont très superstitieux. Pour cela, vous les verrez souvent faire des gestes ou avoir des « grigris » en signe de porte-bonheur.

Tout d’abord, il est d’usage de lancer de l’eau derrière une voiture qui part. Il s’agit d’une bénédiction qui vous souhaite que Dieu vous protège et que vous reveniez très vite sans incidents.

Lorsque les turques se font des compliments, il est de coutume de rajouter « Masallah » à la phrase, ce qui signifie « Que Dieu vous bénisse ». C’est une tradition qui existe depuis de nombreuses années.

Enfin, les ottomans ont toujours sur eux des objets destinés à les protéger du mauvais œil. Vous les aurez sûrement remarqués, le plus connu est le Boncuck, c’est cet œil bleu qui est en fait un talisman et que vous trouverez sous de nombreuses représentations (bijoux, porte-clés…). Il n’est pas rare que les turques se promènent aussi avec un mini-coran ou une branche de jujubier dans leur poche, en signe de protection.

L’hospitalité

L’hospitalité des turques n’est plus à refaire. Reconnus pour leur accueil chaleureux, vous trouverez toujours quelqu’un qui vous aidera avec plaisir à trouver votre chemin ou un commerçant qui vous offrira le thé.

Si vous avez l’occasion d’être invité chez l’habitant, cela se fait surtout en campagne, il est de coutume de se déchausser en rentrant, de ne jamais se moucher à table, de ne pas rester plus de deux jours (même si la personne insiste). A table, éviter de vous absenter, ce n’est pas bien vu. De même, goûtez à tous les plats que l’on vous propose par politesse.

Vous pouvez maintenant partir serein, vous serez accueilli à bras ouverts !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)